Coherent Identifier About this item: 20.500.12592/cpjg56

LA GAUCHE BRÉSILIENNE RÉUSSIRA-T- ELLE À RELEVER SON DÉFI HISTORIQUE ?

29 June 2022

Summary

La réduction de la pression économique extérieure – du fait de la Première Guerre mondiale, de la crise du capitalisme en 1929-1934, de la Deuxième Guerre mondiale, de l’augmentation de la population et de l’émergence d’une population urbaine – a facilité la formation d’un marché consommateur interne. [...] La Guerre sanglante contre le Paraguay [1864-1870] déjà, la proclamation de la République [en 1889], le soulèvement des « lieutenants » [1922-1927], la révolution de 1930, la contre-révolution de 1932, la rébellion communiste de 1935, le coup d’État de Getulio Vargas et la formation de l’État nouveau [1937], la participation du Brésil à la Deuxième Guerre mondiale, la redémocratisation de 1945, la. [...] Dans le gouvernement issu de l’élection de Getulio Vargas (1950-1954), ainsi que dans ceux de Juscelino Kubitschek (1956-1960) et de Jânio Quadros (1961) et João Goulart (1961-1964), la participation des courants démocratiques, populaires et de gauche dans la vie politique et sociale du pays a été importante. [...] Cette ascension a été bloquée par le coup d’État civil et militaire de 1964 qui a usé de toutes les armes répressives possibles pour étouffer l’intention passée et présente des courants de gauche de lutter pour un modèle de développement socio-économique rompant avec l’actuel, priorisant les nécessités des travailleurs et du peuple, affirmant la souveraineté nationale du Brésil et la justice socia. [...] La défaite de la dictature militaire a montré que la lutte sociale et politique populaire a vu encore une fois le processus de retour à la démocratie se faire sous la direction de l’élite dominante, en dépit de la lutte armée et de la résistance politique pendant la période de dictature.

Pages
8